top of page

L'aide d'une fille à la maison est considérée comme précieuse dans la culture indienne. Elle participe aux tâches ménagères et s'occupe des petits. Si elle peut en plus rapporter un petit salaire, cela est parfois bienvenu aussi.

Les parents aspirent à marier leurs filles rapidement. Comme cette fille est défavorisée et sans éducation, elle est mariée à un homme d'une autre famille défavorisée. Cela la rend complètement dépendante de sa belle-famille. Elle a plus de chances de devenir mère trop tôt, d'être exploitée, de subir des violences et de transmettre la pauvreté à leurs enfants.

A noter que si le nombre de filles non éduquées en Inde constituait un pays, il s'agirait du 10ème plus grand pays au monde.

Dans la lutte contre la pauvreté, une éducation de qualité permettra à ces filles d'avoir accès au marché du travail et de soulager les ménages défavorisés en brisant ce cycle infernal.

Le problème

Avec plus de 5 millions d'habitants, Pune est la capitale économique de l'Inde.

Les disparités sociales sont énormes et le vernis de la modernité n'a pas encore touché toutes les couches de la société.

L'Inde est à la fois l'un des pays où le taux de croissance est le plus élevé au monde et où le nombre de personnes défavorisées est le plus important. Ce paradoxe s'explique par le caractère très inégalitaire d'une trajectoire en forme de croissance sans développement.

L'école est obligatoire pour tous les enfants de six à quatorze ans, mais il y a un grand écart entre la volonté inscrite dans la loi et la réalité de la situation. S'il y a des filles et des garçons dans une famille, les parents préféreront éduquer le garçon.

White Washed Wood
The Solution

La solution

rayon-of-aasha-school-child
Working Woman

Les frais d'inscription resteront abordables pour les élèves, afin que la situation soit prise au sérieux et que la structure soit durable pour leur faire prendre conscience de la dure réalité : rien n'est gratuit dans la vie.

En cas d'excellents résultats scolaires, les étudiants recevront des cadeaux ou une année d'études sponsorisée sous forme de bourses. Cela les motivera et les encouragera à obtenir de bons résultats.

 

Pour les filles qui iront à l'université, 50 % des frais d'admission seront pris en charge par le projet.

 

Après les heures de cours, les classes seront occupées par des formations à la couture pour les femmes. Après avoir terminé le cours, elles recevront de la matière première pour créer des produits finis. Plus tard, ces produits seront vendus par nos soins et le bénéfice sera leur revenu. Cela les rendra indépendantes et leur donnera la dignité de gagner leur viede façon durable.

Un parrainage de un franc par jour (365 par an) peut mettre un sourire sur ces visages et leur fournir l'outil de l'éducation.

En soutenant ce projet avec l'idée de 30 francs par mois, nous pouvons avoir un impact énorme sur la vie de ces enfants. 30 francs par mois permettra également à un plus grand nombre de personnes de participer à ce projet.

Avec 1 franc par jour, nous pourrons nommer des enseignants, louer des salles de classe et créer une structure éducative saine pour les filles.

School and Women Training Centre
Donate

Donner

Banque Raiffeisen du Haut-Lac:

Route du Léman 10
1895 Vionnaz
Switzerland

À noter que les dons sont défiscalisés

Le parrainage

  • Soutien Parrain

365 francs par an, soit un franc par jour

  • Soutien Grand frère/soeur

120 francs par an, soit dix franc par mois

  • Soutien Ami

40 francs par an, soit un franc par écolière

  • Tous vos vos dons, petits et grands!

  • Nous sommes preneurs de toutes vos bonnes idées pour participer à notre action.

Merci de votre générosité, votre soutien nous est très précieux!

Notre newsletter vous tiendra informés de l’évolution de notre projet.

Holding Hands
  • 40CHF
    Tous les ans
     
  • 120CHF
    Tous les ans
     
  • 365CHF
    Tous les ans
     
rayon-of-aasha-school-children
bottom of page